économie

  • Le rêve impossible

    Vague 9f6e86be b2c1 4500 9dd6 f0f35ffac302Le droit d'ingérence a fait place à la "real politik", le rêve s'est effacé devant la réalité. L'humanité n'y gagnera pas en liberté et tolérance. Jusqu'à la prochaine vague.

    Lire la suite

  • Va-t-on trop loin ?

    PasanitaireLa république montre les crocs, fait les gros yeux, réprimande les français, et par le passe sanitaire, veut tous nous obliger à se faire vacciner. La majorité des français acquiesce, heureuse de voir l'Etat faire preuve d'un peu d'autorité, et convaincus ou non, les gens se précipitent pour recevoir la dive piqure et le passe sanitaire qui va avec. Ne va-t-on pas trop loin ?

    Lire la suite

  • Les dindons de la farce

    Le groupe Naouri est dans la tourmente, avec à la clé de la maltraitance pour les derniers de cordée, ceux-là même dont le métier et le dévouement avaient été tant mis en avant pendant le premier confinement (tract du 2 juillet 2021). Aux commandes, le symbole d'un capitalisme financier sans âme et sans scrupule, qu'on aimerait d'un autre temps.

    Lire la suite

  • Non je n'ai pas changé

    C'est ce que doit chanter le capitalisme financier triomphant, qui maintient son cap égoïste et destructeur contre vents et marées.

    Lire la suite

  • Deux mondes qui semblent s'ignorer

    D'un côté ceux qui plaident pour un nouveau monde, de l'autre ceux qui se complaisent dans l'ancien et agissent comme si de rien n'était. Le monde paraît schizophrène, où cohabitent deux conceptions opposées de l'avenir.  

    Lire la suite

  • Faiblesses du modèle français

    Le déclin relatif de l'économie française est criant. Disparition de secteurs entiers de l'industrie, balance commerciale plus proche de pays en voie de développement que de nations industrielles, désertification des territoires et chômage structurel élevé, dépendance croissante vis à vis de l'étranger, sont les faits marquants de ces vingt dernières années. En cause: les manques des directions de nos grandes entreprises. 

     

    Lire la suite

  • Un véto bienvenu

    La course au gigantisme se poursuit, les radicaux capitalistes ne désarment pas, même si des échecs, comme celui de la tentative de rachat de Carrefour, peuvent donner quelques raisons d'espérer.

    Lire la suite

  • L'Europe est-elle condamnée à l'immobilisme ?

    En voyant les efforts récents de la Commission Européenne pour faire revivre l'Europe, on s'était remis à espérer. La Cour de Justice a remis les pendules à l'heure, celle du temps immobile.

    Lire la suite

  • Ce dont les écolos parlent peu

    Décroissance, vélo, tri des déchets, voiture électrique, isolation. Tels sont les leitmotivs des écologistes pour résoudre les problèmes environnementaux et climatiques. Une goutte d'eau dans l'océan?

    Lire la suite

  • Qu'est Macron devenu ?

    Il prêchait pour une France compétitive et déréglementée, moulée pour la dure réalité de la mondialisation et d'un monde en perpétuel changement. Il voulait dynamiser l'Europe, et renvoyer aux archives les vieux clivages politiques gauche droite. Gilets jaunes et covid sont passés par là.

    Lire la suite

  • L'Etat, exutoire de colère

    On en parle peu dans les grands médias, où on aime faire le buz en laissant croire que le président peut et fait tout. Or, ce qui façonne notre vie, c'est le monde de l'entreprise, privée et publique. C'est souvent un monde de frustration, d'irrespect, d'injustice, de soumission, générateur de colère et de révolte. Mais pas contre les dirrigeants, mais contre l'Etat !

    Lire la suite

  • Quand viendra l'heure des comptes

    PenduleFait unique dans l'Histoire, le gouvernement français, à l'instar de bien d'autres, a décrété l'arrêt de l'activité économique. Le redémarrage paraît bien plus compliqué, nécessitant par l'Etat l'injection de dizaines de milliards d'euros. Bientôt on fera les comptes, et la France et l'euro pourraient en être les grands perdants.

    Lire la suite

  • C'est reparti

    Ca y est, nous y sommes dans le monde d'après !

    Lire la suite

  • Mauvais début du nouveau monde

    Faillites, chômage, sauvetages financiers par l'Etat français, le nouveau monde ressemble étrangement à l'ancien, en moins bien même. La dure réalité, annoncée évidemment par beaucoup, sonne la fin du rêve.

    Lire la suite

  • La gueule de bois est pour demain

    Le monde nouveau ne surviendra pas comme par miracle après la crise. L'urgence est de faire repartir la machine et de sauver des millions d'emplois. Mais des changements déjà initiés avant la crise sanitaire pourraient s'accélérer. Le monde changera, ou pas, selon la volonté des entreprises, des politiques et de l'opinion. Et si la réalité financière le permet.

    Lire la suite

  • Les faiblesses du modèle bancaire français

    Les banquiers français ne tarissent pas d'éloges sur leur modèle. Au vu des résultats de la SG au premier trimestre 2020 et des évolutions de ces dernières années, on peut s'interroger sur sa pérennité.
     

    Lire la suite

  • Faut pas rêver

    HochetIl n'y aura pas de monde nouveau, parce qu'aucun de ceux qui occupent les pouvoirs, quels qu'ils soient, ne le veut. Ce serait risquer de perdre tant ce pouvoir, que les richesses et hochets qui vont avec.

    Lire la suite

  • On peut rêver

    Avec sa phobie du multilatéralisme, Trump abat un à un tous les progrès faits ces dernières années pour mettre en commun volontés et ressources financières dans la résolution des problèmes du monde. Pourtant, si on veut un "nouveau monde", la solidarité et l'homogénéité des politiques est indispensable.

    Lire la suite

  • Un monde nouveau ?

    Certains voudraient que d'un mal sorte un bien, et que du covid 19 sorte la construction d'un nouveau monde. Belle utopie, qui pourtant a bien peu de chance de se réaliser. 

     

    Lire la suite

  • Coronavirus - toujours

    La sortie n'est pas encore vue, peut-être le bout du tunnel pour le Grand Est, pas encore pour l'IDF, et la progression du virus peut-être en vue pour d'autres. Cette situation unique prédispose à quelques réflexions.

    Lire la suite

  • Coronavirus - encore

    Les médias en font leurs choux gras, on ne parle plus que de ça, cela remplit intégralement les journaux télévisés et radiophoniques. Prenons un peu de recul.

     

    Lire la suite

  • Coronavirus - des bonnes nouvelles

    Quelques bonnes nouvelles apparaissent des réseaux sociaux déchaînés, qu'il ne faut pas manquer de souligner.

    Lire la suite

  • Confinement - encore

    Bientot deux semaines de confinement, et le pic de l'épidémie n'est pas encore atteint. Attendons-nous donc à ce que le confinement dure tout le mois d'avril. Quelques pensées à propos de cette grave crise.

    Lire la suite

  • Une vision globale

    Le consensus politique s'effrite, les partis n'aiment pas se confiner. Le consensus sanitaire s'effiloche aussi, le confinement pose débat, il faut le durcir pour certains, ce n'est pas la bonne réponse pour d'autres. Le confinement est la pire des solutions, mais l'état de notre système de santé en permet-elle d'autres ?

    Lire la suite

  • Coronavirus (suite)

    La France s'enfonce dans le confinement, les médias en rajoutent jusqu'à l'ecoeurement, les "sans-grades" - soignants, employés de la distribution, des transports, de l'industrie agro-alimentaire, de l'agriculture - sont au front et sauvent le pays.

    Lire la suite

  • Coronavirus - suite

    La crise actuelle s'accroît de jour en jour. Personne n'avait prévue cette crise sanitaire qui renverse les économies, les mettant au repos. Les cadres sont au vert, mais les "sans-grades" sont sur le tas, et sauvent la mise. S'en souviendra-t-on ?

    Lire la suite

  • Réflexions après le confinement

    Le monde est en proie à la peur du covid 19, les pays se referment sur eux-mêmes, les marchés implosent, les économies sont au ralenti, les Etats jouent les bonnes mères providentielles. Heureusement que l'Etat providence est toujours là.

    Lire la suite

  • Choc pétrolier et trumpisme

    On en parle peu ce matin, l'entente surprise au sein de l'OPEP entre la Russie et l'Arabie Saoudite a explosé. Le cours du pétrole est en chute libre, et les bourses mondiales accentuent leur dégringolade. Comme le coronavirus, ce nouveau choc pétrolier n'était prévu par personne, montant bien la fragilité des prévisions et le relatif pouvoir des dirigeants du monde.

    Lire la suite

  • Les déséquilibrés du capitalisme

    D'un côté les classes moyennes et populaires qui s'appauvrissent, la planète en grande difficulté avec son réchauffement inexorable et la disparition annoncée du monde animal, de l'autre des capitalistes de plus en plus riches, dans une immoralité consternante. Jusqu'à quand ?

    Lire la suite

  • La bonne conscience

    Il a suffi de quelques heures pour que Carlos Ghosn dégringole de son piédestal, et soit honni du monde entier. Presque personne pour le défendre des accusations lourdes contre ses pratiques cupides, mais sa bonne conscience est intacte. Preuve en est qu'il plaide aux Prud'hommes pour ses indemnités de retraite. C'est l'aveuglement des gens de pouvoir, ancrés dans un système où ils sont enfermés et aveugles.

    Lire la suite

  • Brèves

    Le monde craque de partout, climat, géopolitique, révoltes des citoyens. Mais les grands patrons continuent à s'engraisser tranquillement, s'octroyant des hausses substantielles de leurs rémunérations (officielles), tandis que leurs salariés non cadres sont à la diète.

    Lire la suite

  • Revaloriser le smic - une nécessité humaine et économique

    Le dernier coup de pouce au smic, en dehors de la revalorisation automatique, remonte à 2012. Un scandale humain, car une monstruosité d'égoïsme, et une bêtise économique, car un frein de la demande.

    Lire la suite

  • La vraie opportunité de la transition écologique

    Partout dans le monde, en tous cas celui où la liberté n'est pas étouffée, les peuples se révoltent en masse. Contre les impôts et les taxes, pour plus de distribution et de justice sociale, le tout dans un contexte de remise en cause de la pertinence de la croissance économique. Il va falloir se chatouiller dur les neurones pour trouver comment faire !

    Lire la suite

  • Tavares, leader ou archaïque ?

    Tavares 1L'Etat a rejeté le mariage FIAT-RENAULT. Qu'importe, FIAT demande à PSA de convoler. Et PSA, qui avait refusé l'union il y a quelques semaines, de s'empresser de dire oui. Et de mettre en avant de belles synergies, qui vont hisser le groupe au 4ème rang mondial en produisant de par le monde plus de 8 millions de voitures. Certains s'en félicitent, d'autres non. Le monde change, et à l'heure où capitalisme et mondialisation sont remis en question pour cause de destruction de la planète, des cultures et des hommes, ce choix du toujours plus gros n'est-il pas celui d'une vision obsolète du monde ?

    Lire la suite

  • Injustices, jusqu'à quand ?

    Dans le monde entier, les excès du capitalisme font des ravages. Du trumpisme aux gilets jaunes, d'Italie au Chili, le sentiment d'injustice s'accroît et débouche sur des manifestations de révolte violente. 

    Lire la suite

  • Urgence écologique, le consommateur doit prendre le pouvoir

    Pas un journal radio, télévisé, papier qui nous rabâche les oreilles de l'urgence écologique. Tous les hommes politiques, journalistes, grands patrons trouvent là un merveilleux consensus. Lâchement, tout le monde en appelle à l'Etat. Mais seul, il ne peut pas grand-chose face à des entreprises dont ce n'est pas la préoccupation. Le pouvoir de changer les choses appartient au consommateur citoyen du monde.

    Lire la suite

  • Quand le yuan s'éveillera ...

    Yuan
    Il y a des années, l'eurodollar et les risques qu'il engendre pour le monde étaient la grande inquiétude des économistes, faisant la une des Universités et de la presse économique et financière. Depuis, son règne s'est considérablement accru, sans que personne ne s'en inquiète plus. Et pourtant !

    Lire la suite

  • Gilets jaunes: essai non transformé

    SurtaxesInexorablement le mouvement s'essouffle. La sympathie des français à son égard s'érode, face à l'incapacité à élaborer un programme cohérent de revendications, et aussi, et peut-être surtout, à l'absence de volonté des gilets jaunes de se désolidariser de tous les extrêmes et casseurs qui profitent du mouvement.

    Lire la suite

  • Est-il encore temps ?

    Cela fait des années que j'écris sur mon blog que notre société va exploser, trop meurtrie par un capitalisme radicalisé, heureux comme un poisson dans l'eau du bain de la mondialisation. On y est, partout la grogne et la révolte s'expriment dans le monde développé occidental, qui remet en cause le système, l'Europe et même la démocratie. En sortira-t-on ?

    Lire la suite

  • Les gilets jaunes ont bel avenir

    Emmanuel Macron a mis sur la table certaines friandises pour apaiser la grogne des gilets jaunes. Plus d'ailleurs pour couper le cordon de sympathie que plus de la moitié de la population dit entretenir avec eux, que pour apaiser la colère des gens des ronds-points.

    Lire la suite

  • Un défi impossible ?

    Impossible
    Le mouvement des gilets jaunes semble quelque peu s'essouffler, et la radicalisation de quelques milliers d'entre eux pourrait en sonner le glas. Tout n'est pas gagné cependant pour Emmanuel Macron, qui sort très affaibli de ces quatre semaines d'agitation.

    Lire la suite

  • Imposture

    2018 12 01 17 50 01
    84% des français soutiennent la cause des gilets jaunes. Cette information dépasse largement la violence des casseurs et la relativement faible affluence des manifestants ce samedi 1er décembre. C'est un signal très fort du mécontentement des français à l'égard de la politique du gouvernement et de l'évolution de notre société. Ce dernier saura-t-il le comprendre ?

    Lire la suite

  • Des soucis en perspective ?

    Gilets jaunes
    Le président Macron et son gouvernement nous disent avoir entendu les gilets jaunes. Vraiment ?

    Lire la suite

  • Et les salaires, bordel !

    Augmentation
    Il y a au moins trente mille bonnes raisons pour que les classes populaires et moyennes se mettent en colère. Il est remarquable qu'elles aient choisi la plus mauvaise, et qui plus est à peine justifiée.

    Lire la suite

  • Les frasques de Carlos

    Ghosn
    C'est un autre Carlos qui est en prison, en cravate et costume de luxe cette fois. Sans doute dénoncé par un salarié de Nissan, le voilà directement en prison, sans passer par la case départ. Mais il y était passé si souvent ...

    Lire la suite

  • A trop tirer sur la corde ...

    Corde2
    Les gilets jaunes menacent de bloquer le pays. Ils y arriveront ou non, la cause qu'ils mettent en avant, le prix du diésel, apparaissant indéfendable pour certains, comme la présence dans l'initiative du mouvement d'une frange ultra-droite qui donne des boutons à beaucoup. Mais le malaise du peuple est réel, et on aurait tort de le mésestimer.

    Lire la suite

  • Le scandale du SMIC et des bas salaires

    Smic
    On n'en parle presque jamais, ni dans les grands médias, ni dans les réseaux sociaux. Pourtant c'est le scandale de l'époque, qu'une partie croissante de la population payée au SMIC ou autour soit à peine au-dessus du seuil de pauvreté!

    Lire la suite

  • A trop tirer sur la corde ...

    Corde
    Avec son rapport "Cac 40, des profits sans partage", l'ONG Oxfam met les pieds dans le plat. Et c'est tant mieux. C'est un leitmotiv du présent site que de s'alarmer sur la croissance continue des inégalités dans les entreprises, et donc la société, avec l'appropriation des profits au seul "bénéfice" des actionnaires et des équipes dirrigeantes. Coup sur coup, Patrick Artus avec son livre "Et si les salariés se révoltaient" et l'Oxfam mettent le sujet sur la table de l'opinion publique.

    Lire la suite

  • Est-il encore temps ?

    Le monde est fou. Il l'a toujours été, parce que ce sont les fous qui sont attirés par le pouvoir. On aurait pu croire qu'avec la croissance et la généralisation du savoir, les leçons de l'histoire, la raison, la générosité, auraient permis l'éclosion d'un monde plus humaniste. C'est tout le contraire qui se passe. 

    Lire la suite

  • Quel espoir ?

    En matière économique, Emamnuel Macron fait ce qu'il avait dit. Il assouplit le code du travail, il allége l'impôt des plus riches, notamment en supprimant l'ISF, il affiche délibérément un soutien aux entreprises et aux entrepreneurs, capitalistes ou en devenir, pour redonner la confiance, tant à l'intérieur qu'aux yeux de l'Etranger. Ca semble marcher, si tant est qu'on puisse lui attribuer le léger mieux de l'économie française. Il engage la réforme des fonctionnaires, sur l'air de la souplesse et de la flexibilité. Quelles raisons d'espérer ?

    Lire la suite

  • Chers experts

    Smic 1024x503Un groupe d'experts recommande de modifier la formule de revalorisation automatique du smic, et pose même la question de la pertinence de sa revalorisation automatique annuelle. Sur le plan humain, le groupe montre un égoïsme insupportable; sur le plan social, il annonce une situation explosive; sur le plan économique, il pérénise la stagnation génératrice de chômage.

    Lire la suite

  • Un nouveau scandale. Et après?

    C'est cyclique, tous les trois à cinq ans, survient un scandale fiscal qui feint de nous faire découvrir les vilaines manoeuvres des riches et des puissants, ce sont généralement les mêmes, pour échapper à l'imposition. TVA, ISF, droits de succession, impôts sur les bénéfices ou les revenus, tous les impôts sont sujets à des montages sophistiqués pour payer le moins possible, voire pas du tout. Et tout le monde très hypocritement de feindre l'indignation ! 

    Lire la suite

  • La charrue avant les boeufs

    Pollution autoMinistres et maires annoncent à qui mieux mieux la fin de la voiture dans les villes. Plus de diésel à Paris d'ici 7 ans, plus de voitures à essence d'ici 13 ans. N'est-ce pas aller un peu vite en besogne? Si l'automobile d'aujourd'hui a son avenir derrière elle, les solutions de substitution ne restent-t'elles pas à inventer? 

    Lire la suite

  • Que peut la politique

    Le libéralisme économique est le système adpoté par la quasi-totalité des pays. Depuis une trentaine d'années, il s'est mondialisé avec une liberté croissante du commerce, et a changé de nature avec le triomphe d'un capitalisme affiché sans vergogne, qui, financier et mondialisé, impose au monde entier sa loi implacable de la course au profit. L'entreprise qui veut survivre doit s'y soumettre, question de vie ou de mort. Quelle est dorénavant le pouvoir de la politique?

    Lire la suite

  • L'entreprise devra faire sa révolution culturelle

    StockoptionsLa Ministre du Travail, Muriel Pénicaud se voit reprocher d'avoir vendu, quand elle était DRH de Danone, pour un million d'euros de stock-options Danone quelque temps après la mise en place d'un plan social. Rien d'illégal, mais ça choque un monde politique qui à chaque fois semble découvrir la réalité du monde de l'entreprise.

    Lire la suite

  • Le Monopoly continue

    Fnac dartyLe groupe Pinault fusionne d'abord ses filiales Fnac et Darty. Puis vend ses parts dans le nouvel ensemble Fnac Darty au géant allemand du secteur. Bonne affaire pour la famille Pinault qui cède à bon compte un groupe évoluant dans un secteur difficile. Mais petits actionnaires, salariés et clients vont-ils y trouver leur compte?

    Lire la suite

  • Mêmes causes, mêmes effets

    Le candidat Macron voulait incarner la politique "autrement". Le changement, maître mot de tous les candidats aux élections françaises, quelles qu'elles soient, devait faire oublier le ras-le-bol des français vis à vis des politiciens de profession. Le recours à la France "civile", plus proche des réalités et moins corrompue devait conduire à une politique différente. On allait voir ce qu'on allait voir! Qu'en est-il ?

    Lire la suite

  • La société demain devra être solidaire, ou ne sera pas

    SolidariteCertains experts voient dans l'automatisation galopante et le développement de l'intelligence artificielle un déclin annoncé du travail. Les sociétés modernes ne génèreraient plus assez d'emploi pour tout le monde.
    Faut-il les croire? 
    Et si oui, quelles pourraient en être les conséquences? Sans travail, que deviendront nos sociétés justement fondées sur le travail ?

    Lire la suite

  • Le mal français

    Ce mal qui répand le malheur, chez nous, on en parle depuis longtemps, sans en voir vraiment l'importance fondamentale. Peut-être parce que sa résolution ne dépend ni d'un président providentiel ni d'une signature au bas d'une loi ou d'un décret.

    Lire la suite

  • Fusion PSA Opel. Un mal nécessaire?

    OpelLe groupe PSA étudie le rachat d'Opel, la filiale européenne de General Motors. Sauvé de la faillite par l'Etat, pourtant honni des capitalistes, PSA a raté la mondialisation, pour n'être plus qu'un nain face à ses concurrents européens. Il est à ce titre symbolique de la frilosité de l'industrie française et de sa faible adaptation à un une concurrence mondialisée.

    Lire la suite