politique

  • Haro sur de Rugy

    François de Rugy a été pris les doigts dans le pot de confiture, ou plutôt pinçant les pattes de homard, quand il était président de l'Assemblée Nationale. Tels les animaux de la fable, tout le monde se précipite pour le condamner d'avoir fait ce que tous ont fait ou feront quand ils seront à sa place. Telle est la vie politique, que les réseaux sociaux et Internet rendent encore plus impitoyable.  

    Lire la suite

  • Urgence écologique, c'est le consommateur qui a le pouvoir

    Pas un journal radio, télévisé, papier qui nous rabâche les oreilles de l'urgence écologique. Tous les hommes politiques, journalistes, grands patrons trouvent là un merveilleux consensus. Lâchement, tout le monde en appelle à l'Etat. Mais seul, il ne peut pas grand-chose face à des entreprises dont ce n'est pas la préoccupation. Le pouvoir de changer les choses appartient au consommateur citoyen du monde.

    Lire la suite

  • Que reste-t-il du macronisme ?

    Emmanuel Macron a bâti son histoire sur quelques idées fortes, que très vite les médias adeptes de raccourcis ont appelé macronisme. Qu'en reste-t-il aujourd'hui ?

    Lire la suite

  • Quand le yuan s'éveillera ...

    Yuan
    Il y a des années, l'eurodollar et les risques qu'il engendre pour le monde étaient la grande inquiétude des économistes, faisant la une des Universités et de la presse économique et financière. Depuis, son règne s'est considérablement accru, sans que personne ne s'en inquiète plus. Et pourtant !

    Lire la suite

  • Et après ?

    Jusqu'où va aller le dégagisme" ? Après Trump, Macron, Salvini, Bolsonaro, voilà maintenant Zelenski en Ukraine. Sans l'ombre d'un commencement d'expérience politique, ce comédien humoriste a été élu triomphalement à la tête d'un état en crise politique profonde, et qui plus est en guerre. La défiance à l'égard des hommes politiques est générale à toute la planète. Certains s'en réjouissent, d'autres peuvent craindre le pire.

    Lire la suite

  • Gilets jaunes: essai non transformé

    SurtaxesInexorablement le mouvement s'essouffle. La sympathie des français à son égard s'érode, face à l'incapacité à élaborer un programme cohérent de revendications, et aussi, et peut-être surtout, à l'absence de volonté des gilets jaunes de se désolidariser de tous les extrêmes et casseurs qui profitent du mouvement.

    Lire la suite

  • Est-il encore temps ?

    Cela fait des années que j'écris sur mon blog que notre société va exploser, trop meurtrie par un capitalisme radicalisé, heureux comme un poisson dans l'eau du bain de la mondialisation. On y est, partout la grogne et la révolte s'expriment dans le monde développé occidental, qui remet en cause le système, l'Europe et même la démocratie. En sortira-t-on ?

    Lire la suite

  • Les gilets jaunes ont bel avenir

    Emmanuel Macron a mis sur la table certaines friandises pour apaiser la grogne des gilets jaunes. Plus d'ailleurs pour couper le cordon de sympathie que plus de la moitié de la population dit entretenir avec eux, que pour apaiser la colère des gens des ronds-points.

    Lire la suite