Le capitalisme en folie

Marissa meyer
On s'inquiète des changements climatiques qui mettent la planète en danger, on est hanté par le terrorisme islamique qui peut tuer partout à tout moment, des millions de gens partent sur les routes pour fuir la guerre et la violence, la guerre est déclarée contre Daesh et des milliers de bombes sont déversées tuant presqu' indifféremment djiadistes et civils, la faim et la misère restent le sort de la majorité des habitants du monde, et le super-capitaliste continue dans le scandale et l'absurdité, comme si de rien n'était. 

On n'atteint pas les 150 milliards que Pfizer est prêt à dépenser pour ne plus payer d'impôts sur les sociétés aus EU. Mais quand même.
Cela fait logtemps que Google surpasse Yahoo. Aussi les actionnaires de Yahoo ont-t-is débauché en 2012 une star de Google, Marissa Meyer. Il avait fallu pour cela commencer par débaucher le directeur opérationnel en place depuis quelques semaines seulement. Coût: 42 millions de dollars !
Mme Meyer a fait ce qu'elle a pu, généralement on considère que faire mieux eût été impossible. Mais cela n'a pas redressé pour autant les comptes de Yahoo, qui continue à perdre des parts de marché face à l'ogre Google. Alors les administrateurs songent à vendre les activités Internet de Yahoo, qui deviendrait un holding de gestion de participations financières. Mais il faut bien donner une petite compensation à Mme Meyer.

Que diriez-vous de 110 millions de dollars?
En 2013, sa rémunération totale avait atteint 25 millions de dollars. Comme c'était un peu juste, elle a été portée en 2014 à ... 42 millions de dollars! Le chiffre d'affaires de Yahoo vient de passer sous la barre du milliard de dollars. Le parachute doré représenterait donc 10% d'une année de chiffre d'affaires, ou le salaire de plus de 6000 smicards français!
Le capitalisme a perdu tout sens de la mesure, toute humanité, et peu à peu va entraîner son rejet par la démesure de ses excès. Pas sûr que le jour venu la situation soit contrôlable et que le chaos ne soit pas au rendez-vous.