Corée du Nord, pourquoi s'inquiéter?

Le monde a peur, car deux fous font planer l'impensable, la guerre nucléaire. Un président coréen perçu en occident comme un mégalomane dangereux, un président américain totalement imprévisible et agissant par instinct plus que par raison. Que reproche t-on sur le fond à la Corée du Nord, ci ce n'est de faire ce que nous-mêmes avons fait, contre la volonté des pays qui la détenaient, à l'instar de la Corée du Nord aujourd'hui ?

L'arme atomique gage de paix!

Première puissance financière et industrielle du monde au milieu du 20 ème siècle, les EU ont choisi de développer l'arme atomique pour mettre fin à la guerre en écrasant l'ennemi par la monstruosité. 
Pour ne pas être en reste et continuer à exister sur le plan international, les anciennes grandes puissances coloniales qu'étaient la GB et la France ont fait le choix de s'équiper aussi de l'arme suprême. En pleine guerre froide, la Russie a suivi les EU, puis la Chine. La France l'a fait contre la volonté des EU et du monde, et il a fallu le prestige et la personnalité d'un de Gaulle pour parvenir à transcender les oppositions.
Israel, l'Inde, le Pakistan sans doute, ont suivi l'exemple du grand allié américain. 
Devant l'inquiétude des populations face à cette prolifération de l'arme atomique, EU, GB, Russie, France, Chine, on a alors développé la jolie théorie de la dissuasion. On nous démontrait ainsi que l'arme la plus terrible jamais inventée par l'homme était en fait un gage de paix, car personne dorénavant n'oserait attaquer un pays équipé de l'arme, car il recevrait en retour la même punition.

La bombe interdite

Les grands de ce monde une fois équipés, avec plus ou moins l'agrément des antagonistes, on dit aux puissances plus modestes qui à leur tour veulent la bombe que ça leur est interdit, que ce qui est bon pour nous ne l'est pas pour eux, que si pour nous, grandes puissances développées, l'arme nucléaire est dissuasive, vous, l'Iran ou la Corée du Nord, êtes trop bêtes pour le comprendre. Ainsi la détention de l'arme nucléaire dissuaderait les EU et la Russie de faire la guerre, entre eux ou par alliés interposés, mais la dissuasion ne vaudrait pas pour l'Iran ou la Corée du Nord. Ainsi ces puissances qui ont eu assez d'intellignce pour construire l'arme atomique, souvent dans des conditions très difficiles, n'auraient pas celle de comprendre  que la bombe qu'ils recevraient aussitôt après en avoir envoyé une ne serait pas mortelle pour eux.
La bombe américaine serait ainsi gage de paix, la bombe iranienne ou coréenne, gage de guerre. 

Pourtant le seul pays au monde à avoir au jour d'aujourd'hui balancé la bombe sur une ville est bien la puissance américaine, qui se réclame du plus haut degré de la civilsation.

L'illusion d'interdire

Loin de moi de préconiser la prolifération de l'arme nucléaire.
Mais interdire aux autres ce que soi-même on a fait est une chose malhonnête.
Interdire aux autres la détention de l'arme nucléaire, c'est reconnaître qu'elle n'est pas dissuasive en tant que tel.
Armer la Corée du sud, voisin immédiat de sa soeur du nord, y détenir une force maritime, aérienne et terrestre, y faire régulièrement des  démonstrations de force en organisant régulièrement des grandes manoeuvres militaires, et refuser à la Corée du Nord le droit de se protéger en détenant l'arme dissuasive, est contraire au principe même qui a fait que d'autres nations se sont équipées, comme à celui de la souveraineté des Etats.
Maintenir des relations internationales tendues voire hostiles basées sur la domination, la peur, l'idéologie, le refus de l'autre, l'intolérance, et vouloir interdire à des Etats souverains de se protéger des dangers qui en résultent, est une injustice et une impossibilité.

 

Combat perdu d'avance

Personne n'a souhaité qu'Israel ait l'arme atomique, ni le Pakistan, pays à plus haut risque que l'Iran ou la Corée du Nord. Et pourtant ils l'ont. Comme l'ont la Corée et l'Iran. Les puissances installées auront beau faire les gros yeux, auront beau imaginer toutes sortes de sanctions, qui ne pénalisent que les populations qui n'y sont pour rien, elles sont impuissantes à empêcher la volonté des pays d'entrer dans le cercle de moins en moins restreint des puissances diaboliques.

Le seul moyen serait bien sûr la guerre, la guerre nucléaire évidemment. Personne ne la veut, sauf des dirrigeants fous. Trump est-il de ceux-là ?

Pourquoi s'inquiéter?

Si l'homme est l'animal le plus intelligent du monde, il est aussi le plus stupide. Seul il tue pour le plaisir. Seul il dépense une énorme partie de son énergie et de ses richesses à construire des armes pour s'auto-détruire. Seul il veut croire que les autres se laisseront dominer et imposer leur volonté, sans appliquer les mêmes principes que leurs dominants.

La prolifération nucléaire est malheureusement inévitable. Une dizaine de puissances, connue, détient aujourd'hui l'arme nucléaire. D'autres viendront demain.

Mais si comme on nous le dit, l'arme nucléaire est avant tout une arme de dissuasion, il n'y a pas de raison de s'inquiéter, non ? 

politique