Versailles-Grandes eaux musicales et bosquets

Versailles jardins
Sécheresse oblige, les grandes eaux musicales des jardins et bosquets furent musicales, mais pas très grandes. De 11h à 12 h seulement, et pas partout. Ce qui n'a pas empêché le prix de rester constant à 9€ ! La promenade dans la petite douzaine de bosquets reste tout de même un pur moment de plaisir, au son de la musique baroque qui enchante l'ensemble de la promenade.

 

Canaux, allées, bosquets, fontaines, bassins, grottes ou nymphées, jets et gerbes d'eau, l'eau est partout à Versailles, sous des formes multiples. La machine de Marly, située à Bougival, a été conçue pour alimenter en eau les jardins du château. Les jardins ont retenu l'attention du roi encore plus peut-être que le château lui-même. L'architecte des jardin, c'est Le Nôtre, qui a voulu que ses jardins vivent, par l'eau et les sculptures.
Dans les jardins, il y a la grande perspective, avec les parterres du midi et du nord, puis plus bas le bassin de Latone, puis encore plus bas le tapis vert, le bassin du char d'Apollon et enfin le grand canal. De part et d'autre, douze bosquets, lieux plus intimes que le parc à la française, où le roi et sa cour aimaient à marcher, se divertir, écouter de la musique, et s'adonner à tous les plaisirs. Deux jours par semaine, la musique envahit les jardins et les bosquets, les fontaines jaillissent, et les touristes en t-shirts et bermudas remplacent les courtisans enserrés dans leurs beaux costumes. Plus d'éventails, mais des smartphones avec manches télescopiques.

Après la mort des rois, le château a connu des heures sombres. Les bosquets encore plus. Tous n'ont pas bénéficié des restaurations qu'ils mériteraient. Chaque chose en son temps. Mais la promenade y est un vrai bonheur, peu encombrée par la foule qui se cantonne au château et aux parterres du nord et du midi.
Quelques bosquets sont remarquables.
Le Bosquet de la salle de Bal est le seul arrivé intact jusqu'à nous. Il a été aménagé par Le Nôtre entre 1680 et 1685. Il contient une cascade semi-circulaire faite de pierres meulières et de coquillages rapportés de l'océan Indien et de la Mer rouge. 
Sur le bassin du Miroir, commandé par Louis XIV en 1702, des jeux d'eau musicaux sont présentés par Crystal Group, rythmés par les oeuvres de Lully et Charpentier.
C'est Mansart qui conçut en 1684 le bosquet de la Colonade, au pérystyle circulaire ponctué de 32 colonnes ioniques.
Si le bosquet de l'Encelade est le plus spectaculaire, le chef des titans, Encelade, a voulu se révolter contre Zeus, il a été puni, celui des bains d'Apollon (photo) est le plus romantique. Il date de 1776.
Le bosquet des trois fontaines aurait été réalisé par Le Nôtre, sur un dessin de Louis XIV.
Et toujours, évidemment, le bassin de Neptune, celui de Latone, restauré en 2015, le bassin du char d'Apollon, et la grande perspective qui se termine par le grand canal.


diaporama

versailles ile de france