Actualités d'humeurs et d'escapades

  • Non je n'ai pas changé

    C'est ce que doit chanter le capitalisme financier triomphant, qui maintient son cap égoïste et destructeur contre vents et marées.

    Lire la suite

  • Deux mondes qui semblent s'ignorer

    D'un côté ceux qui plaident pour un nouveau monde, de l'autre ceux qui se complaisent dans l'ancien et agissent comme si de rien n'était. Le monde paraît schizophrène, où cohabitent deux conceptions opposées de l'avenir.  

    Lire la suite

  • Faiblesses du modèle français

    Le déclin relatif de l'économie française est criant. Disparition de secteurs entiers de l'industrie, balance commerciale plus proche de pays en voie de développement que de nations industrielles, désertification des territoires et chômage structurel élevé, dépendance croissante vis à vis de l'étranger, sont les faits marquants de ces vingt dernières années. En cause: les manques des directions de nos grandes entreprises. 

     

    Lire la suite

  • Un véto bienvenu

    La course au gigantisme se poursuit, les radicaux capitalistes ne désarment pas, même si des échecs, comme celui de la tentative de rachat de Carrefour, peuvent donner quelques raisons d'espérer.

    Lire la suite

  • L'inertie française

    Cinq cents vaccinés en France, des centaines de milliers, voire des millions, dans beaucoup d'autres pays. Où le bât blesse-t-il ?

     

    Lire la suite

  • Un référendum, pour quoi faire

    En théorie, le référendum est un instrument indispensable à un bon fonctionnement de la démocratie, qui ne doit pas se résoudre à la seule élection des représentants du peuple. Que penser de celui annoncé sur l'écologie ?

    Lire la suite

  • De Beaune à Cluny

    FlyerC'est la voie dite des allemands, qu'empruntait les pèlerins venus de l'Est pour rejoindre Le Puy en Velay et la voie Podiensis vers St Jacques de Compostelle. 180 kilomètres de marche à travers la Bourgogne du sud, Côtes de Beaune d'abord, puis Châlonnais et Mâconnais. Un beau périple chaud et ensoleillé, et deux belles cités à chacune des extrêmités.

    le compte-rendu et le film

  • L'effet Trump

    Le monde devrait être débarrassé de Trump, mais pas du trumpisme, ni de ce que l'existence de ses dizaines de millions d'électeurs révèle de la vanité et stupidité de nos sociétés.

    Lire la suite