Billets de jean-marc-dionisi

  • Probable Grexit

    On ne savait pas qu'on pouvait sortir de l'euro, donc c'était impossible. Aujourd'hui que la Grèce n'en est pas loin, on est résigné ou on est pour. La plupart des chefs d'état européens se sont résignés au départ de la Grèce, voire la souhaitent. 
    Les pays forts ...

    Lire la suite

  • Cinq jours dans les Cévennes

    Cevennesr
    Chaleur, orages, montagnes, garrigues, soie, protestantisme, font partie du paysage des Cévennes. On aura vu tout ça au cours de ces cinq jours. Les 8 participants étaient basés à St Hippolyte-du-Fort, avec des randonnées en boucle à l'est et à l'ouest des Cévennes du sud. Chaleur et pentes ...

     

    Lire la suite

  • Rome

    RomeUn voyage à Rome, c'est évidemment un grand classique. Tout voyageur qui se respecte "se doit" d'y passer quelques jours. C'est ce que j'ai fait en mars de cette année, rattrapant ainsi un long retard. Pas de grande originalité dans les sites visités, hormis quand même l'accent mis sur Caravage par la guide qui nous menait une partie de la journée, et de belles balades en liberté au hasard le l'envie.  Le diaporama est illustré par une chanson de Toto Cutugno et une musique de Monteverdi (1567-1643).
    le diaporama

  • La Grèce a dit non

    La Grèce va dire non. Et alors?
    Alors, il ne va rien se passer. Le non des Grecs et de Tsipras n'est pas tant un non à l'Europe qu'un non à l'austérité. Tout le monde sait depuis la crise de l'Argentine que les politiques d'austérité et de misère sociale préconisées par le FMI et les institutions financières officielles ne marchent pas. Mais comme on ne sait rien faire d'autre ...

    Lire la suite

  • La Grande Brenne

     

    Brenne titre1
    On connait le Berry, on connait moins la Brenne. Bois, landes, prairies et étangs en composent le paysage. La Grande Brenne rassemble plus d'un millier d'étangs, autour desquels résident ou séjournent plusieurs centaines d'espèces d'oiseaux. On aura vu beaucoup de hérons, cendrés ou gardeboeufs, des aigrettes, grandes ou garzettes, des canards, et même un rare balbuzard dont nous aurons suivi le vol pendant quelques secondes.

    Lire la suite

  • La croissance n'a pas d'avenir

    CroissanceOn n'en parle pas, c'est trop tôt, trop perturbant. Mais notre monde au système économique et social uniformisé et à la mondialistion galopante, va dans le mur. Car la clé du système repose toujours sur la croissance. Il faut produire, toujours et encore, pour que le plus grand monde ait un emploi. Et comme le progrès technique permet de produire plus avec moins de travail, il faut des taux de croissance de plus en plus forts. Avec un taux inférieur à +3%, pas d'augmentation des emplois !
    Les plus visionnaires ont bien perçu les problèmes.

     

    Lire la suite

  • Pétra

    Petra
    Une incursion de quelques jours en Jordanie sur le thème de Pétra et des Nabatéens, avec quelques visites entre Amman et Pétra, dont le biblique Mont Nébo.
    Pétra la rose et ses salles rupestres, ...

    Lire la suite

  • Grexit, pourquoi pas?

    Grexitrr
    Au moment de la création de l'euro, experts et politiciens se pressaient pour nous persuader, sans jamais le démontrer, que l'euro était la solution unique pour nous apporter croissance, stabilité financière, prospérité. Il n'en a rien été, l'Europe se traîne avec des taux de croissance parmi les plus bas du monde, le chômage progresse partout, les déficits s'accumulent, la désindustrialisation s'accélère, les crises n'ont pas été évitées. L'Europe ne fait plus rêver personne.
    L'euro n'est pas né d'un plan réfléchi qui aurait démontré sa nécessité, mais d'une volonté de deux dirigeants français et allemand en panne politique vis à vis de l'Europe. On n'a pas pensé aux conséquences de l'application d'une monnaie unique à un ensemble d'économies disparates, aux niveaux de développement inégaux. Les conséquences en sont d'autant plus fortes que sous l'instigation de Trichet et son prédécesseur, la BCE s'est engagée dans une politique d'euro fort, succombant à la pression des allemands, traumatisés par une crise financière vieille de plus de 70 ans.
    La conséquence en a été l'accentuation de la désindustrialisation de l'Europe, dont la tendance est entamée depuis trente ans.

    Lire la suite